Pétain, l’Histoire en question

Une polémique a récemment agité la France à l’occasion des commémorations de la guerre 14-18. Le président Emmanuel Macron a en effet tenu à saluer le maréchal Pétain comme héro de la guerre 14-18 malgré ses agissements pendant la seconde guerre mondiale.

 

Mais qui est Pétain ?

Philippe Pétain est un militaire français devenu après la bataille de Verdun (une des plus sanglantes de la première guerre mondiale) durant laquelle il commanda les troupes françaises. Il était une des figures les plus populaires du haut commandement français. En 1940, après la débâcle de l’armée française face aux allemands il est nommé chef du gouvernement français, il dit « faire don de sa personne » à la France, et c’est lui qui signe l’armistice avec l’Allemagne. Il incarne à l’époque une figure d’autorité rassurante, étant donné son prestige et sa popularité (particulièrement auprès des anciens combattants de 14-18), à une époque de trouble ce qui explique que le soutien d’une large majorité des citoyens lui soit alors acquis. Néanmoins le régime de Vichy qu’il dirige et qui entend instaurer un ordre nouveau pour le pays, s’engage dans une collaboration active ce qui le rend de moins en moins populaire. A la libération, Pétain est arrêté, emprisonné frappé d’indignité nationale, dégradé de ses titres militaires et condamné à mort (peine commuée en prison à vie).

 

La polémique :

Comme dit plus haut, Emmanuel Macron a souhaité lors des commémorations de 14-18 rendre hommage à Pétain pour son action durant cette guerre indépendamment de ce qui s’est passé durant la seconde. Cette déclaration a soulevé la désapprobation violente d’une grande part de la classe politique française et la gêne dans le chef de certains des soutiens du président. Celui-ci, se justifie en invoquant le fait que le général de Gaulle, par exemple, faisait la même distinction. Plus globalement cela s’inscrit dans un débat par rapport à la question de la gêne que provoque en France l’évocation de l’ancien maréchal, passé du statut de héros à celui de traitre, lorsqu’on parle de la première guerre. Ce qui est intéressant dans cette polémique, finalement fort anecdotique en elle-même, c’est la question du rapport à l’Histoire.

 

Le rapport à l’Histoire :

L’Histoire est complexe, comme le sont les hommes et le cas qui nous occupe l’illustre bien en ce qu’il provoque une gêne. Si on se contente d’effacer le souvenir de Pétain de la première guerre mondiale on tronque l’Histoire ce qui n’est pas acceptable et de toute façon il faudra bien l’évoquer. De plus, le paradoxe dans ce cas c’est que sans son statut de héros il n’aurait probablement pas pu diriger le régime de Vichy et donc collaborer comme il l’a fait, il s’agit donc d’un élément essentiel à la compréhension de ce qui s’est passé par après. D’un autre côté, on peut comprendre que ses actes antérieurs durant la seconde guerre mondiale ne peuvent être simplement rachetés par son statut d’avant-guerre. Ne peut-on pas trouver un juste milieu entre un hommage qui serait alors déplacé et l’oubli total ? Cela semble malheureusement illusoire au vu de l’importance du personnage pendant les deux guerres, le fait de rendre hommage aux autres généraux et maréchaux (la question de faut-il vraiment rendre hommage aux généraux de cette guerre quels qu’ils soient n’entre pas ici en ligne de compte) en le laissant sur le côté s’apparente à un oubli pur et simple ce qui nous ramène au dilemme précédent. D’un autre côté faire l’impasse sur le régime de Vichy le temps d’une commémoration peut raisonnablement sembler inacceptable.

Serait-ce trahir l’Histoire que de faire l’impasse sur un acteur important du conflit au motif que ses actes ultérieurs sont honteux ? Ou au contraire, la véritable trahison serait-elle de passer sous silence les actes ultérieurs et de commémorer un homme qui finalement se révéla être un collaborateur ? Peut-on raisonnablement dire qu’il y a eu deux Pétain sans que cela ne soit qu’un procédé hypocrite visant à éviter le débat ? Ces questions soulèvent un tas d’interrogation tant morales, historiques que politiques auxquelles il ne nous appartient pas de répondre ici mais que nous vous invitons à vous poser.

 

Soyons critiques, soyons citoyens.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s