Elections de mi-mandat aux Etats-Unis : état des lieux

Mardi 6 novembre 2018 ont eu lieu les élections de mi-mandat aux USA. Que retenir de ces « midterm elections » ?

 

Le Congrès américain : rappels théoriques :

Pour les non-initiés, le Congrès des Etats-Unis est la branche législative bicamérale du gouvernement fédéral.

Ses deux chambres sont le Senat, composé de 100 sénateurs (2 par Etat), ainsi que de la Chambre des représentants, composée de 435 représentants.

Les 535 membres du Congrès sont élus au suffrage universel direct, le Sénat américain représentant les États et la politique nationale, tandis que la Chambre s’occupe des problèmes de la vie quotidienne des citoyens.

L’un n’est pas supérieur à l’autre. Les deux assemblées doivent travailler en coordination.

Le Congrès américain est chargé d’élaborer, discuter et voter les lois, Il exerce également un pouvoir sur le budget fédéral des USA, le commerce et la défense du pays. Le Congrès peut soumettre des amendements à la Constitution, …

Les élections de mi-mandat sont des élections des deux chambres du Congrès des Etats-Unis au milieu du mandat quadriennal du président américain.

Par ces élections, l’ensemble des 435 sièges de la Chambres des représentants, ainsi qu’un tiers des 100 sièges au Sénat sont renouvelés.

C’est également lors de ces élections que sont renouvelés les gouverneurs de 36 des 50 Etats, ainsi que de nombreux autres postes.

 

Que retenir des élections du 6 novembre 2018 ?

La « vague anti-Trump » annoncée n’ayant pas réellement eu lieu, ces élections de mi-mandat présentent un bilan nuancé avec un Congrès divisé.

 

Les démocrates, vainqueurs à la Chambre 

Tandis que les républicains ont conservé leur majorité au Sénat, les démocrates ont repris le contrôle de la Chambre des représentants. Ils ont ainsi arraché 26 sièges aux républicains, surfant sur l’indignation contre l’actuel président américain ainsi que sur la promesse de protéger la couverture santé.

 

Les républicains gardent le Sénat 

Au Sénat, les républicains renforcent leur majorité en prenant 4 sièges, ayant été favorisés par une carte électorale avantageuse. En effet, les Etats renouvelant leurs sièges au Sénat en ces élections étaient majoritairement conservateurs.

 

De nombreuses premières

Ces élections de mi-mandat ont donné lieu à de nombreuses premières, comme la démocrate Sharice Davids du Kansas devenue la première amérindienne au Congrès, ainsi que Rashida Tlaib et Ilhan Omar, les deux premières femmes de confession musulmane élues à la Chambre des représentants.

Le démocrate Jared Polis est également devenu le premier gouverneur ouvertement gay d’un Etat américain.

 

Soyons critiques, soyons citoyens !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s