L’abrogation de l’Obamacare : un thriller entre échecs et détournement

L’abrogation de l’Obamacare fut au centre de la campagne qui mena Trump à la victoire et fut largement soutenue par une majorité républicaine. À peine arrivé à la Maison-Blanche, le président des États-Unis a décidé de mettre en oeuvre sa promesse électorale en s’attaquant à la réforme la plus connue de son prédécesseur. Néanmoins, quand arriva l’heure de son avènement, Trump vit son projet de loi confronté à de nombreux obstacles. 

Qu’est-ce que l’Obamacare ?

Cette mesure, aussi connue sous le nom de Patient Protection And Affordable Care Act, est une loi basée sur la protection des patients et la création de soins de santé abordables. Elle fut votée par le Congrès américain et promulguée le 30 mars 2010 par Barack Obama. Cette date représente l’un des moments les plus marquants des deux mandats du précédent président des Etats-Unis. En effet, quand on sait que le système de soins américain est extrêmement cher (en 2013 les dépenses de santé représentaient 16,4% du PIB, contre 8,9% en moyenne pour les pays de l’OCDE) alors qu’un grand nombre de ressortissants ne bénéficiait d’aucune couverture en 2010,  il est aisé de comprendre l’importance qu’eut l’avènement de l’Obamacare à l’époque.

Une forte opposition sociale

L’un des premiers obstacles que rencontra Trump lorsqu’il voulut s’atteler à la suppression de la loi résida dans l’opinion véhiculée par certains mouvements sociaux (tels que des coalitions de médecins, des associations de malades et même des compagnies d’assurance). Les actions menées par ces mouvements divisèrent l’opinion publique au point de persuader quelques membres du parti républicain lui-même de l’illégitimité de cette abrogation. Les représentants démocrates étant unanimement contre, le parti républicain étant en outre incapable de trouver un consensus, le projet tomba à l’eau à plusieurs reprises. 

Une abrogation qui ne porte pas son nom

Après avoir essuyé de nombreux échecs au Congrès pour l’abrogation et le remplacement pur et simple de l’Obamacare, Trump a décidé le jeudi 12 octobre de signer un nouveau décret. Celui-ci a pour objectif d’imposer un assouplissement de l’assurance maladie sans supprimer la loi préexistante mais en la modifiant ou plutôt, en la contournant. Trump et son administration s’évertuent par cette approche à inverser l’essence même de l’Obamacare, qui prévoit un niveau minimal de prestation pour tous. 

Dix prestations considérées comme fondamentales étaient au minimum exigées pour les polices d’assurance prévues par l’Obamacare (telles que l’accouchement et les soins pédiatriques, la prescription pharmaceutique, les soins de santé mentale et de dépendance etc.). Le nouveau décret, quant à lui, donne la possibilité de prendre des mesures avantageant les petites entreprises qui s’associeraient pour proposer des polices d’assurance bien moins fournies que celles prévues précédemment. La nouvelle politique contient également la suppression du volet temporel de l’Obamacare qui fixait une durée maximale de trois mois pour les couvertures santé les moins bénéfiques aux consommateurs. 

Lors de son discours entourant la signature dudit décret, Donald Trump énonça les mots suivants à l’encontre de l’opposition démocrate : « Les élus démocrates ont cassé le système de couverture santé américain en imposant l’Obamacare, ce cauchemar ». Le chef d’Etat n’a cependant pas fait mention des représentants de son propre parti ayant fait échouer le projet de loi républicain à deux reprises. Fier de son discours du jeudi 12 octobre, et après quelques déclarations cinglantes, Trump quitta son bureau mais en omettant une chose et pas des moindres… la signature de son nouveau décret ! Il se fit rappeler à l’ordre par son vice-président Mike Pence qui lui glissa à l’oreille : « Manu, vous devez signer ».

Soyons critiques, soyons citoyens !

(article initialement publié le 06/02/18)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s